Sport Féminin : 10 informations et anecdotes

A l'occasion de la journée du sport féminin qui se déroule chaque année, nous avons recensé 10 informations et anecdotes sérieuses ou insolites que vous pourrez partager à la machine à café et sur les réseaux sociaux à l’occasion des 24 heures dédiées au sport féminin.

1900, le début du sport féminin

Ce n'est que depuis 1900 et les Jeux Olympiques de Paris que des femmes participent à cette grande compétition. Cette année-là, elles n'étaient que 6 sur 1066 et les femmes n'étaient représentées que dans le golf et le tennis. Le sport féminin commença alors à se développer en France, d'abord en gymnastique, puis en football et en athlétisme.

Dans les années 60, pas de marathon pour les femmes

Il a fallu attendre 1984 et les Jeux Olympiques de Los Angeles pour que les femmes aient le droit officiellement de courir le marathon dans les compétitions officielles. Avant cette date les femmes n’avaient pas le droit de participer à des courses de plus de 1500 mètres. En effet les médecins de l’époque craignaient que leur utérus ne se décroche et cette interdiction était donc en place pour préserver leur santé ! Mais bien avant cette date, des activistes féministes avaient déjà participé à des marathons en s’inscrivant sous des noms d’hommes. 

La plus connue d'entre elles étant Kathrine Switzer qui, suite à sa participation au marathon de 1967, est devenue une icône de la lutte pour les droits des femmes suite à une image forte qui a fait depuis le tour du monde, celle de l’organisateur de la course essayant de l'arrêter en lui criant “Tirez-vous de ma course et donnez-moi ces numéros !” en tentant de lui arracher son dossard. Protégée par un ami qui l'accompagnait, elle a pu terminer la course et par la suite porter ce message dans les médias d’autant plus efficacement qu’elle était journaliste et écrivaine. On l’a vite oublié mais le simple fait de pouvoir courir en public en dehors des pistes d'athlétisme et que les femmes puissent participer aux compétitions officielles de fond et de demi-fond est le fruit d’un combat social et l’une des conséquences de la révolution socio-culturelle des années 60. En effet, avant, la course à pied était considérée comme une activité indécente. 

Moins de médailles pour les femmes que pour les hommes lors des JO

Vous l'ignorez sûrement mais il a fallu attendre 2012 et les JO de Rio pour que l'ensemble des sports olympiques soient ouverts aux femmes. Pourtant il y a encore moins de médailles distribuées aux femmes qu’aux hommes à l’heure actuelle, aussi bien lors des olympiades d’été que d’hiver.

Un club de foot sur deux n’a pas d’équipe féminine

Mais même en 2016, il reste de grands progrès à faire en matière de sport féminin. Ainsi, alors que le football est le sport le plus populaire en France (voir notre étude sur les sports les plus pratiqués en France) un club de foot sur deux n’a pas d’équipe féminine, notamment dans les campagnes.

Des règles spécifiques pour les femmes 

En 1895, Clara Gregory Baer invente le basquette, la version féminine du basketball. Les règles de ce sport populaire aux Etats-Unis sont à cette époque adaptées aux femmes car le basket-ball aurait des effets indésirables sur la moralité des jeunes filles. C'est pour cela qu'on a longtemps imposé le corset et les longues robes aux femmes, ce qui n'était pas très pratique et que le tir à deux mains était interdit car il mettait trop en avant la poitrine. Depuis les règles du basketball masculin se sont imposées dans le monde du basket féminin et le basquette a complètement disparu.

Des pionnières pour ouvrir la voie du sport féminin

Les femmes ont dû se battre pour avoir le droit de participer à des compétitions sportives. Il a ainsi fallu attendre :

  • 1984 et la victoire de Connie Carpenter Phinney aux JO de Los Angeles pour que le cyclisme s'ouvre aux femmes. Pour la petite histoire cette ancienne patineuse de vitesse s’est tournée vers le cyclisme suite à une blessure à la cheville.
  • 1912 pour que Fanny Durack devienne la première femme à gagner une médaille d’or sur le 100 m nage libre lors des JO de Stockholm alors qu’elle ne savait nager que la brasse car c’était la seule nage pour laquelle il existait une compétition féminine.

Moins de sportives chez les femmes

D’après une étude du Conseil de l’Europe datant de 2010, au niveau européen 43% des hommes font du sport contre seulement 37% des femmes. Mais c'est surtout au niveau des choix des sports que le clivage sexuel est le plus important. En effet les femmes pratiquent davantage les sports laissant une large part à l'expression corporelle comme la danse, la gymnastique ou le patinage artistique alors que les hommes pratiquent plus volontiers les sports de combat, mécanique, d’endurance ainsi que les sports collectifs tels que le football ou le rugby.

Les sports les plus féminins

D’après les chiffres du SEMC datant de 2012 les sports les plus féminins sont les suivants (hors multi-sports et loisirs).

Fédérations comptant le plus grand pourcentage de femmes parmi leurs licenciés :

  1. Twirling bâton 93,1%
  2. Gymnastique 92,7%
  3. Danse 86,7%
  4. Patinage artistique 84,6%
  5. Equitation 82,5%
  6. Randonnée pédestre 61,7%

Fédérations sportive comptant le plus de femmes dans leurs rangs :

  1. Equitation 582 788 femmes licenciées
  2. Gymnastique 699 406 femmes licenciées
  3. Tennis 332 217 femmes licenciées
  4. Basketball 176 122 femmes licenciées

Le sport féminin est de plus en plus médiatisé

Effectivement on voit de plus en plus de sport féminin à la télévision, notamment en ce qui concerne le football et les chaînes du service public. Ainsi d'après le CSA, la part de diffusion du sport féminin était de 7% en 2012 (contre 93% pour le sport masculin) et a progressé pour atteindre 15% en 2014 (contre 85% de sport masculin). Une belle progression en seulement deux ans et la preuve que les mentalités évoluent, même s’il reste encore du travail ! Les sports féminins les plus médiatiques étant le football, le tennis, ainsi que le handball.

Mais encore peu de sportives de haut niveau

D'après le ministère des sports, en 2014 la France compte 2400 sportives de haut niveau contre 4600 sportifs de haut niveau, soit seulement 34% de femmes pour 66% d’hommes. Cependant c’est déjà 2% de mieux qu’il y a 10 ans !

Voici la liste des sports qui comptent le plus grand nombre de sportives de haut niveau :

  • 150 en football
  • 112 en ski
  • 109 en volleyball
  • 98 en athlétisme
  • 96 en basketball
  • 94 en handball
  • 93 en cyclisme
  • 85 en gymnastique
  • 55 en canoë-kayak
  • 47 en voile
  • 42 en natation

Cet article vous a convaincu et vous souhaitez vous mettre ou vous remettre au sport et ainsi augmenter le taux de pratique sportive chez les femmes ? Alors c’est le moment de faire le test quel sport choisir afin de trouver le sport qui vous correspond !

le_type: 
Adulte