5 sports insolites aux Jeux Olympiques

Découvrez les 5 sports insolites qui ont été présentés lors d’épreuves de Jeux Olympiques de 1896 à nos jours !

Le ski-joëring

Premier sport insolite de cette sélection :  le Ski-joëring, un sport d’hiver, présenté en épreuve de démonstration lors des Jeux Olympiques d’hiver de 1928 à Saint-Moritz, en Suisse. Le Ski-joëring est une course à skis où les athlètes sont tractés par des chevaux. Cette discipline, venue de Scandinavie, était à l’origine utilisée pour se déplacer pendant les longs mois d’hiver.  Elle était également présente en France, où les chevaux tractaient les skieurs jusqu’en haut des pistes avant l’apparition des remontées mécaniques. 
Le ski-joëring n’a fait qu’une apparition olympique mais vous pouvez cependant toujours le pratiquer à Saint-Moritz où des parcours d’initiation sont à la portée de tous ! 

Le saut en longueur équestre

Toujours dans les disciplines équestres avec le saut en longueur équestre. Mélange entre saut en longueur et saut d’obstacle à cheval, cette discipline a fait partie des sports olympiques de Paris en 1900. Présentée une seule et unique fois, c’est Constant van Langhendonck, un athlète belge et sa monture Extra Dry qui ont remporté la première place avec un saut d’une distance de 6,10 mètres.

Le croquet

Lors des Jeux Olympiques de Paris de 1900, le croquet fut présenté en tant que discipline olympique. Ce sport bien connu consiste à faire passer une petite boule en bois en dessous d’arceaux en métal répartis sur un terrain, à l’aide d’un maillet. Malheureusement, cette épreuve n’a pas attiré les foules puisque seulement un spectateur s’est déplacé pour l’occasion. 

Le Tir aux pigeons

Les jeux de Paris de 1900 ont accueilli bon nombre de disciplines loufoques et controversées. Lors de ces jeux, 300 pigeons vivants furent abattus pendant l’épreuve de tir aux pigeons. 21 d’entre eux rien que par le vainqueur de la compétition, le belge Léon de Lunden.
La discipline n’a pas eu d’autres expériences olympiques car le public n’avait pas apprécié la violence de la scène. Aujourd’hui c’est le Skeet qui a remplacé le tir aux pigeons au sein des disciplines olympiques, les volatiles étant remplacés par des disques d’argile.

Le Polo à bicyclette 

Basé sur le même principe que le polo à cheval, le polo à bicyclette consiste à marquer des buts à l’aide d’un maillet sur un terrain d’herbe. Inventé en 1891, ce sport a été présenté à Londres en 1908 comme sport de démonstration mais ne s’est pas installé au programme des jeux olympiques. 
Néanmoins, une variante de ce sport a connu une certaine popularité en France : le cycle-ball. Un dérivé du football, joué sur des vélos. Aujourd’hui, ce sport est toujours pratiqué et dispose même d’une équipe olympique. 

 

le_type: 
Adulte